La loi d’attraction est un principe très souvent mis en avant dans le milieu du développement personnel, et qui divise beaucoup.

Elle a d’abord été popularisée par le film-documentaire “Le secret” et le livre du même nom.

Elle a ensuite été développée plus en détail dans la série de 14 heures d’audio de Kevin Trudeau, intitulée “Votre désir est votre ordre“, disponible gratuitement sur YouTube au moment où j’écris ces lignes.

Pour la résumer en quelques lignes, cette “loi” dit que nous attirons à nous ce à quoi nous pensons le plus souvent.

Il existerait un champ d’informations universel dans l’Univers, une sorte de Cloud, dans lequel nous émettrions des ondes par la pensée. Chacune de nos pensées aurait une certaine fréquence et nous permettrait d’attirer à nous des personnes, objets et événements branchés sur la même fréquence.

Autrement dit, si vous avez, par exemple, régulièrement des pensées de vous en situation d’abondance financière (et que vous arrivez à vous persuader très fort que vous pouvez l’atteindre), alors vous allez en quelque sorte “passer commande” à l’Univers, et attirer à vous l’abondance financière dans votre vie. De même pour attirer à vous la femme ou le mari de vos rêves, obtenir le corps en forme que vous avez toujours voulu avoir, monter votre entreprise à succès…

Cependant, ce principe marcherait aussi dans l’autre sens : si vous avez des pensées négatives, de manque d’argent, de pauvreté affective, centrées sur vos problèmes et vos échecs, alors vous risqueriez également de les attirer à vous.

Tandis que le caractère ésotérique de cette loi lui est souvent reproché, ses adeptes aiment mettre en avant des preuves scientifiques pour appuyer son existence.

Alors, la loi d’attraction est-elle une nouvelle escroquerie des gourous du développement personnel ou fonctionne-t-elle vraiment ?

Pour y répondre, je vais lister un par un les arguments les plus souvent mis en avant en faveur de cette loi, et les valider ou les invalider.

Allons-y !

“Nos pensées sont des ondes. On peut même en mesurer scientifiquement la fréquence à plusieurs dizaines de centimètres hors du cerveau !”

Effectivement, nos pensées ont certaines fréquences électromagnétiques, qui peuvent se mesurer scientifiquement.

On distingue par exemple les ondes “alpha” entre 7 et 13 Hz, “beta” entre 13 et 40 Hz, et ainsi de suite…

Cependant, ça ne valide en rien la théorie des pensées émises nous forme d’ondes dans un champ d’informations, qui permettraient d’attirer à nous des objets, personnes et événements de la même fréquence.

“La physique quantique l’a prouvé, tout est énergie ! La matière n’est rien de plus que des ondes de probabilité ! Tout est vibration !”

La physique quantique a effectivement remis en question, au cours des dernières décennies, beaucoup de choses concernant notre compréhension du monde.

Elle a notamment montré qu’un même objet peut se trouver à deux endroits en même temps, qu’une particule de matière n’a pas de localisation précise dans l’espace mais se trouve dans un champ de probabilité, et que deux particules intriquées (des particules jumelles) peuvent agir l’une sur l’autre de manière instantanée à plusieurs centaines de mètres (ce qui pourrait laisser entrevoir l’idée d’un champ d’information qui les relierait entre elles, mais rien de prouvé scientifiquement à l’heure actuelle).

Ainsi, les adeptes de la loi d’attraction aiment jouer sur cette zone de flou autour de la physique quantique pour faire le raccourci avec leur théorie très intuitive. Les idées d’ondes de probabilité, d’intrication quantique ou de champ vibratoire sont souvent reprises.

Cependant, la physique quantique ne valide en rien la loi d’attraction. Les concepts abordés ne se rapprochent absolument pas, de près ou de loin, de ceux abordés dans la loi d’attraction. Ce sont deux mondes différents. C’est comme essayer d’utiliser de l’histoire géo pour résoudre une équation de maths.

Tous les fameux “coachs quantique” qui vous promettent d’attirer à vous ce que vous voulez dans la vie sont, au mieux, des pseudo-scientifiques (des faux scientifiques). Au pire, des illuminés.

“Einstein l’a prouvé ! E = mc² ! L’Univers est énergie, vibration !”

Einstein a effectivement montré que la matière peut se transformer en énergie, par sa fameuse formule E = mc². C’est d’ailleurs ce principe qui permet, par exemple, de faire fonctionner les centrales nucléaires.

Cependant, encore une fois, l’idée que la matière puisse se transformer en énergie est extrapolée par les partisans de la loi d’attraction pour venir confirmer leur théorie. Ils en déduisent, de manière hâtive, que tout est énergie et vibration dans l’Univers.

Selon eux, l’argent est une énergie. Le corps de rêve qu’ils souhaitent tant avoir est une énergie. Le futur partenaire de vie qu’ils cherchent tant à attirer à eux est une énergie.

Ainsi, il leur suffirait de se “brancher” à cette énergie par la pensée pour s’attirer à eux ces choses/personnes. Selon leurs dires, les énergies de même fréquence s’attirent entre elles.

Bien entendu, la théorie d’Einstein ne confirme en rien ces théories intuitives.

Bien que cette idée des “énergies qui se ressemblent s’attirent” se vérifie plutôt bien dans nos relations sociales (on “connecte” plus facilement avec les personnes sur la même “longueur d’onde”), ce phénomène s’explique de manière bien différente que par cette fameuse loi d’attraction.

Cette théorie d’Einstein s’applique à de l’infiniement petit (tout comme la physique quantique, qu’on a abordée au point précédent), sur des micro-particules et dans des conditions bien spécifiques, mais pas à notre échelle. Les milliards de milliards de particules qui constituent votre corps ne pourraient pas toutes, au même moment, se transformer en énergie.

Vous imaginez si les personnes autour de vous pouvaient disparaitre instantanément et se transformer en énergie, puis revenir ensuite à leur état de “matière” ? Vous vous lèveriez le matin, iriez dans votre cuisine et d’un coup vous prendriez un gros coup de jus. Oups, c’est votre partenaire de vie qui a décidé de se transformer en énergie pour vous faire une blague ! Puis d’un coup il/elle redeviendrait à son état de matière, et là “Bouuuuuuuh surprise !”.

Allez, faut arrêter la moquette au bout d’un moment !

“Masaru Emoto a montré, par ses expériences sur les grains de riz, que nos pensées ont un impact sur la matière”

Masaru Emoto est un scientifique auto-proclamé qui a étudié l’impact de la pensée sur l’eau.

Il a notamment réalisé une expérience sur des grains de riz (le riz, une fois cuit, contenant beaucoup d’eau). Il y montre qu’il suffit de parler avec amour à son bocal de riz pour qu’il reste sain, tandis qu’en l’insultant, il pourrit plus rapidement.

Évidemment, les adeptes de la loi d’attraction aiment citer ces expériences pour appuyer l’impact que peut avoir la pensée sur la matière.

Cependant, ces études restent très fragiles. Les protocoles utilisés sont très discutables (pas suffisamment de bocaux pour tirer de conclusions stables, pas d’étude en double aveugle, différents facteurs pouvant influencer le résultat…) et beaucoup de personnes ont essayé de reproduire ces expériences depuis chez elles, avec des résultats très mitigés.

Sans totalement invalider cette théorie, ces expériences ne peuvent en aucun cas considérées comme des ressources scientifiques fiables pour la valider.

“Évidemment, il ne suffit pas juste de s’asseoir sur sa chaise et de penser à ce qu’on veut pour l’obtenir ! Il faut aussi y ajouter de l’action, sinon la loi ne marche pas !”

Effectivement. Mais c’est un peu comme dire “Il ne suffit pas de penser pour devenir millionnaire, il faut aussi travailler 12 heures par jour, tous les jours pendant 5 ans !”

Dans ce cas, il ne s’agit plus d’une loi sur la pensée, mais sur l’action.

Or, dans le film-documentaire “Le secret”, l’action n’est pas du tout abordée. Tout l’accent du film est mis sur les pensées qui nous permettraient d’obtenir tout ce que l’on souhaite dans notre vie.

Dans la série de 14 heures d’audio de Kévin Trudeau, on trouve une approche un peu plus nuancée. Cependant, l’action reste minimisée.

Selon cette version, il faudrait d’abord trouver un rêve qui nous correspond vraiment. À partir de là, on n’aurait plus du tout à se forcer à agir. On aurait naturellement envie de le faire.

Ainsi, on aurait juste à se laisser porter à faire ce qu’on a envie de faire sur l’instant pour obtenir tout ce que l’on désire. Et si ça ne marche pas, ce serait uniquement parce qu’on n’a pas choisi le bon rêve, celui qui nous correspond vraiment.

Toujours selon cette version, il faudrait se concentrer à au moins 90% sur les pensées, et seulement 10% sur les actions. À un niveau plus avancé, il faudrait même se concentrer à 99% sur les pensées et 1% sur les actions.

Il y a effectivement une part de vrai dans cette approche, puisqu’en trouvant un rêve qui nous correspond vraiment, l’action sera plus facile. On sera naturellement plus motivé et prêt à faire le nécessaire pour le réaliser.

Cependant, bien que cette version soit un peu plus nuancée, elle reste en décalage avec la réalité. L’importance des pensées est sur-représentée.

Même en trouvant un rêve ou un objectif qui nous correspond vraiment, on aura toujours des choses à faire qui nous plaisent moins.

Prenons un exemple rapidement. Imaginons une personne passionnée par le chant, et qui a pour rêve d’en faire sa carrière.

Même si elle est passionnée par son art, elle devra aussi faire plein de choses à côté qui ne la passionnent pas forcément : développer une présence sur les réseaux sociaux, travailler son marketing, démarcher des clients, essuyer refus sur refus, faire des exercices vocaux souvent routiniers et pas très enthousiasmants, faire des musiques qu’elle aime moins mais qui correspondront davantage à ce que ses clients veulent entendre, gérer son entreprise, faire sa compta, créer une équipe autour d’elle pour l’accompagner dans son projet, etc.

Ainsi, si elle veut réaliser son rêve, elle devra aussi se discipliner à faire toutes ces choses qu’elle n’aura pas forcément envie de faire sur l’instant. Elle devra affronter, par moment, les baisses de moral. Le manque de motivation. Les échecs. Ça fait partie du chemin.

Même si vous trouvez le “bon” rêve, vous ne pourrez pas seulement vous laisser aller aux actions qui vous feront envie sur l’instant. Vous devrez aussi faire des choses que vous avez moins envie de faire. C’est la réalité, c’est comme ça.

“Il y a différents niveaux de nuance à la loi d’attraction, allant du plus concret au plus ésotérique. On peut choisir la version à laquelle on décide de croire !”

C’est vrai. D’ailleurs, je suis le premier à dire que sur un plan très concret, nos pensées ont un impact très important sur nos vies. Quel que soit votre projet, une part significative de sa réussite se joue au mental.

On l’observe par exemple très bien chez les sportifs de haut niveau, qui ont une façon de penser différente de la plupart des gens sur de nombreux plans. Ne serait-ce que pour avoir la régularité d’aller s’entraîner tous les jours, de donner le meilleur d’eux-mêmes à chaque entrainement, surmonter le manque de motivation, les échecs et les obstacles sur le chemin, il faut être dans une disposition mentale particulière.

Cependant, cet état d’esprit ne fonctionne pas par un procédé de fréquences vibratoires mystique, mais par des mécanismes bien spécifiques, qui s’expliquent en psychologie du sport.

Ces mécanismes ne peuvent pas être considérés comme une version “concrète” de la loi d’attraction. Ils n’ont simplement aucun lien avec cette loi.

“Tout ne s’explique pas par la science…”

En effet. La science a ses limites, comme tout. D’ailleurs, si vous ne croyez qu’à ce qui est purement prouvé scientifiquement, vous aurez aussi des limites dans votre compréhension du monde.

Cependant, elle est beaucoup utilisée par les partisans de la loi d’attraction pour appuyer leurs propos. Je réponds donc sur le même terrain de jeu.

Si on se vante d’avoir une crédibilité scientifique, on assume la rigueur qui va avec. Sinon, on ne le fait pas.

“Oui, mais j’expérimente la loi d’attraction au quotidien. Quand je pense à quelque chose, je le vois très souvent se produire ! Trop souvent pour que ce soit dû au pur hasard !”

C’est un argument très souvent mis en avant. Le problème, c’est que chacun a sa propre expérience personnelle, et celle-ci est subjective.

Par exemple, beaucoup de personnes font aussi l’expérience de la loi d’attraction qui ne fonctionne pas. Alors, qui a raison ? C’est leur parole contre la vôtre.

Là où je veux en venir, c’est que notre expérience personnelle ne peut être considérée comme une preuve fiable.

Nous sommes tous influencés par de nombreux biais, sans même nous en rendre compte.

Par exemple, l’un de ces biais est le biais de confirmation. Lorsqu’on croit à quelque chose, on va inconsciemment accorder davantage d’importance aux informations qui viennent confirmer ce en quoi on croit, et moins d’importance à celles qui remettent en question nos convictions.

Ainsi, si vous défendez la loi d’attraction, vous allez peut être ignorer les 6 fois où vous avez visualisé une place de parking libre sans la trouver, mais concentrer toute votre attention sur les 5 fois où ça a marché.

Vous vous direz alors “5 fois d’affilées, c’est trop pour être du pur hasard !” tout en ayant la sensation d’avoir été parfaitement objectif et dénué de biais.

Votre expérience personnelle, bien qu’elle puisse être une excellente ressource dans de nombreux cas, ne peut représenter une preuve en soi.

Alors, la loi d’attraction : concept d’illuminés ou réalité ?

Comme on l’a vu dans cet article, les “preuves scientifiques” mises en avant par les partisans de la loi d’attraction sont souvent fragiles, et relèvent plus de la preuso-science que de la science à proprement parler.

Je pencherais donc plus du côté “concept d’illuminés”, que du côté “réalité”.

Cependant, tout ce mysticisme créé autour de cette loi attire une certaine catégorie de personnes, qui aiment ce type d’approches. Il en faut pour tous les goûts.

Le livre “Le secret”, vendu a plus de 28 millions d’exemplaires, a permis de faire découvrir le développement personnel à une toute nouvelle audience, qui ne s’y serait peut-être intéressée autrement.

C’est le point positif. Par contre, on pourrait tout de même si demander si ces personnes s’intéressent au domaine pour les bonnes raisons… Cela va-t-il vraiment les aider et non l’inverse ?

La question se pose.

Lorsque j’ai vu le film “Le secret” pour la première fois à mes 18 ans, il y a 7 ans, je dois avouer que ce mysticisme créé autour de cette loi est précisément ce qui m’attirait.

Même si je sentais, au fond, qu’ils en avaient rajouté des couches, je préférais fermer les yeux et y croire.

Parce que c’était beau…

Ça faisait envie…

L’idée de pouvoir attirer à moi tout ce que je voulais par la simple force de ma pensée m’attirait…

Cela me laissait croire qu’il existe une solution stupidement simple pour résoudre tous mes problèmes et réaliser mes rêves.

Je considérais les personnes sceptiques à cette loi comme des gens incapables de réaliser leurs propres rêves, et qui viennent essayer de détruire ceux des autres.

Puis le temps est passé. Je me suis confronté à la réalité. J’ai réalisé que la vie n’est pas faite que d’eau de rose ni de sapins remplis de paillettes toutes étoilées.

Il y a une réalité du terrain.

Aujourd’hui, je reste le premier à croire qu’on peut tous améliorer nos vies…

Réaliser beaucoup plus de choses que ce dont on se croit capables…

Vivre une vie à la hauteur de nos attentes…

Cependant, pour y parvenir, il faut utiliser de vraies approches. Structurées, qui tiennent la route.

Les approches comme la loi d’attraction, désormais, c’est ce que j’aime le moins dans le développement personnel.

C’est ce qui décrédibilise, aux yeux du grand public, les vraies approches.

C’est ce qui fait que j’ai honte de dire aux gens, au quotidien, que je suis dans ce domaine. Je suis directement pris pour un illuminé, et associé à ces concepts un peu perchés.

Bien entendu, je comprends les personnes qui s’y intéressent. Tout le monde est à un stade différent de sa progression.

Il faut laisser le temps à chacun pour se faire sa propre expérience, découvrir les différentes approches et être capable de discerner le vrai du faux. On est toujours un peu perdu quand on commence à s’intéresser au développement personnel. Tout paraît un peu flou.

Cependant, si ces approches permettent aux gens, par la suite, de creuser le domaine et découvrir des approches plus avancées et structurées comme la mienne, j’en serai le premier ravi.

Pas seulement pour moi, mais surtout pour les personnes qui s’y intéressent, puisqu’elles découvriront de véritables méthodes pour transformer leur vie.

De votre côté, si vous êtes intéressé à l’idée d’en savoir plus sur mon approche, vous pouvez commencer par suivre ma série (entièrement gratuite) de 14 jours sur la motivation.

C’en en général ce que je conseille aux gens pour démarrer sur mon site.

Quels que soient les changements que vous souhaitez mettre en place dans votre vie (réussir un projet professionnel, développer votre confiance en vous, réaliser une perte de poids, devenir le meilleur de votre promo si vous êtes étudiant, réussir au plus haut niveau possible dans un domaine (sport, art, compétence intellectuelle…), améliorer vos finances…), la compétence la plus importante sur laquelle vous devez travailler est votre motivation.

C’est ce qui vous permettra de surmonter les deux plus gros freins à l’action : la peur et la paresse. Vous serez alors en mesure de faire tout ce qu’il est nécessaire de faire pour réaliser votre projet.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’il existe de véritables méthodes (prouvées scientifiquement, pour la plupart) pour la développer.

En les appliquant, vous pouvez vous attendre à enfin réussir à passer à l’action et ne plus du tout remettre à plus tard les choses que vous déciderez faire dans votre vie.

Je les partage toutes dans cette série de 14 articles, que vous pouvez recevoir gratuitement par mail, à raison d’un mail par jour pendant 14 jours. C’est comme un livre où vous recevrez un chapitre par jour.

Si vous êtes intéressé à l’idée de la recevoir, vous avez juste à me laisser votre mail ci-dessous et à cliquer sur le bouton “recevoir” :

RECEVEZ GRATUITEMENT LA Série

"14 jours pour développer votre motivation"

Laissez simplement votre adresse email ici :

Hidden Content

Il n’y a aucun piège, encore une fois c’est totalement gratuit (il n’y aura pas à payer en plein milieu pour avoir la suite). Je demande juste l’adresse email pour pouvoir vous envoyer la série progressivement, et vous tenir au courant quand je publie des articles sur mon site par la suite. Si ça ne vous intéresse pas, vous pourrez vous désinscrire en 1 clic en bas de n’importe quel mail.

Quoi qu’il en soit, merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! On se retrouve très vite de l’autre côté pour la série, ou dans les prochains articles si vous n’y participez pas !

À très vite,

– Sanjay

Participez au challenge "14 jours pour développer votre motivation" (gratuit)

Recevez gratuitement la série "14 jours pour développer votre motivation"...

...Et recevez des exercices concrets pour développer votre motivation.

Laissez-moi simplement votre adresse mail ici (pour que je vous l'envoie) :

Il n’y a aucun piège, c’est totalement gratuit (ça vous inscrit juste au passage à mon expérience mail, vous continuerez donc de recevoir des mails de ma part après la série. Vous pourrez vous désinscrire en 1 clic si ça ne vous intéresse pas).