Lorsqu’il avait 10 ans, l’acteur Will Smith a un jour reçu une leçon de vie de son père qui l’a bien marqué.

Alors qu’il rentrait des cours, son père vint le voir et lui donna une mission : construire un grand mur de brique devant le petit commerce que leur famille venait d’acquérir.

Au début, cette tâche lui parut insurmontable…

Le petit Will Smith se disait que c’est impossible, qu’il n’y arrivera jamais…

Le mur qu’il devait construire lui semblait bien trop grand : plus d’une dizaine de mètres de long, près de cinq mètres de haut…

Son père lui donna alors la leçon de vie :

« Ne pense pas au grand mur que je t’ai demandé de construire… Oublie ce idée. À partir de maintenant, tout ce que tu vas faire, c’est de poser chaque jour une brique du mieux que tu le peux. Concentre-toi uniquement sur ça ! »

Immédiatement, la tâche lui parut beaucoup plus simple.

« Une brique par jour ? Trop facile ! Je peux le faire ! »

Motivé, il allait donc chaque jour poser sa petite brique.

Petit à petit, le mur se construisait sans même qu’il s’en rende compte…

Jusqu’à ce qu’un an et demi plus tard, il arrive à la dernière brique.

Il avait construit son mur !

« À partir de maintenant, ne me dis plus jamais que tu n’es pas capable de faire quelque chose » lui dit son père.

De votre côté, dans votre vie, vous devez faire la même chose.

Prenez vos grandes tâches et divisez-les en de petites tâches plus accessibles.

Lorsque vous n’arrivez pas à vous motiver pour passer à l’action, c’est souvent parce que vous êtes concentré sur la montagne à franchir plutôt que sur la prochaine petite action. Vous êtes donc découragé avant même d’avoir démarré.

Votre cerveau a toujours besoin d’être concentré sur quelque chose de concret et d’accessible pour pouvoir avancer. Lorsque la tâche que vous lui demandez est trop grande, il arrête d’y croire et vous perdez toute votre motivation.

D’ailleurs vous avez sans doute connu cette sensation où, en plein milieu d’un footing, vous pensez à toute la distance qu’il vous reste à courir…

Vous vous mettez alors à faire des calculs dans votre tête : « J’en suis au tier de mon parcours, je suis déjà à bout de souffle… Et il faut que je cours encore le double de ce que j’ai déjà couru. Je ne vais jamais voir le bout… »

Quand vous faites ça, vous vous sentez immédiatement découragé et vous perdez toute votre motivation.

C’est pourquoi, dans une situation comme celle-ci, la meilleure manière de tenir est de se concentrer sur les 10 prochains mètres à parcourir…

Puis les 10 prochains mètres…

Puis les 10 prochains mètres…

Et ainsi de suite, jusqu’à la destination finale.

De votre côté, c’est exactement la même chose que vous devez faire avec les projets que vous entreprenez dans votre vie, quels qu’ils soient.

Voici quelques exemples concrets.

Plutôt que de…

➔ Penser à obtenir votre diplôme de fin d’études haut la main, concentrez-vous sur votre prochaine session de révisions.

➔ Vouloir être embauché dans l’emploi de vos rêves, concentrez-vous dans un premier temps sur le fait de créer votre CV.

➔ Chercher à devenir à l’aise en toutes circonstances socialement, concentrez-vous sur le fait d’aller engager la conversation avec une personne que vous ne connaissez pas.

➔ Être concentré sur le fait de perdre 20 kilos et d’avoir le physique de vos rêves, concentrez-vous sur votre prochaine séance de sport.

➔ Vouloir parler couramment anglais, concentrez-vous sur le fait d’écouter 30 minutes par jour d’Anglais.

Vous comprenez l’idée.

On se retrouve demain pour la 3 ème méthode !

À demain !

– Sanjay STZ